Vous êtes ici: Accueil Les Découvertes Notre avis sur ... La part des flammes, Gaëlle NOHANT - Impression de Salleboeuf

La part des flammes, Gaëlle NOHANT - Impression de Salleboeuf

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

OPAC Détail de notice

 

Paris, 1897, s'appuyant sur une réalité historique, Gaëlle Nohant, avec une plume alerte, nous fait vivre intensément un évènement majeur pour la bonne société, le Bazar de la charité. Ce roman relate le Paris de la Belle Epoque à travers quelques beaux portraits de femmes essentiellement, dont la duchesse d'Alençon, sœur de Sissi et leurs destins entrecroisés. Un roman prenant et bien documenté.

 

4ème de couverture

Mai 1897. Pendant trois jours, le Tout-Paris se presse rue Jean-Goujon à la plus mondaine des ventes de charité. Les regards convergent vers le comptoir n° 4, tenu par la charismatique duchesse d'Alençon. Au mépris du qu'en-dira-t-on, la princesse de Bavière a accordé le privilège de l'assister à Violaine de Raezal, ravissante veuve à la réputation sulfureuse, et à Constance d'Estingel, qui vient de rompre brutalement ses fiançailles.

Dans un monde d'une politesse exquise qui vous assassine sur l'autel des convenances, la bonté de Sophie d'Alençon leur permettra-t-elle d'échapper au scandale ? Mues par un même désir de rédemption, ces trois rebelles verront leurs destins scellés lors de l'incendie du Bazar de la Charité. Enlèvement, duel, dévotion, La Part des flammes nous plonge dans le Paris de la fin du XIXe au cœur d'une histoire follement romanesque qui allie avec subtilité émotion et gravité.